La Politique n’exclut pas la Culture.

pendusRelisons le plus grand poète du Moyen Age Français

En particulier le poème qui lui a servi d’épitaphe avant la pendaison. On retient de lui une « légende Villon » qui le présente sous différents visages allant, selon les époques, de farceur à escroc. Mais ils restera dans l’histoire de la littérature Française comme le poète maudit.

Sa dernière et sans doute plus belle œuvre : La Ballade des Pendus.

Un sacré poète ce François. ILLON ..

SONY DSC

villon-pendus

Et à la Fin,  il a été « Pendu »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s