Le Programme, Le Programme .. Demandez : Le ‘Programme’

C’est le CRI du moment !  Il faut exiger Le Programme.

programmeMais que pensent les citoyens des Programmes qu’on leur a vendu jusqu’ici ?   Certains se rappelleront du splendide ‘Programme’ des 101 propositions de François Mitterrand en 1981.  Un catalogue digne  de celui de Manufrance,. 101 propositions qui ont eu leur seule  gloire à l’impression chez l’éditeur du petit livre programmatique.  Sur 101 combien ont été réalisées, et surtout combien étaient réalisables. La plus subtile était la suppression des ‘Préfets’ .  Cette proposition fut habilement tenue, puisque quelque temps après les préfets étaient supprimés, ils devenaient (provisoirement) Commissaires de la République avec bien sur les mêmes attributions.

Le mandat suivant Mitterrand nous à sans l’annoncer sous forme de programme, mais bien pire en le réalisant, infligé la retraite à 60 ans et les 35 heures hebdomadaires. Une forme d’attrape mouches électorales qui lui valurent une brillante réélection et une catastrophe économique pour la France.  Rappelez vous également des ‘Programmes’ de Sarkozy 2007, et de celui de Hollande 2012. Combien de leurs électeurs n’en ont pas été déçus ?  Et vous voulez encore des Programmes ?

Vous voulez des Programmes beaucoup plus récents ?

Parlons de ceux faits à l’occasion des Primaires de Droite et de Gauche.

A droite :  Un Bruno Le Maire qui nous gratifie d’un pavé éditorial digne d’un dictionnaire pour spécifier l’étendue de sa réflexion sur un projet et un programme pour la France. Il n’a séduit personne aux primaires.   Sarkozy n’a jamais autant écrit que lors de cette primaire, des livres des projets des programmes, résultat balayé, écrasé, ridiculisé.   François Fillon deux ans de travail (avec son attachée) pour élaborer un programme détaillé, est il désigné par la primaire pour cela, ou plutôt pour sa phrase de visionnaire « Imagine t’on le général De Gaulle mis en examen » ?  Nous serions tentés de penser que c’est surtout cette posture de chevalier blanc dans une droite sortant de Bygmalion qui lui a permis le succès des Primaires.  Résultat dés le lendemain de belles reculades sur la sécurité sociale, sur le nombre de fonctionnaires a supprimer etc etc qui avaient pourtant a ses dires été sérieusement étudiés pendant 2 ans.  La suite se compliquera encore jusqu’à devenir irrémédiablement mortelle avec l’épisode de l’affaire Pénélope qui n’était pas au programme.

A Gauche : Les programmes des primaires étaient fabuleux. Manuel Valls, c’était il faut continuer, mais raisonnablement sans être embarrassés par les ‘frondeurs’.  Badaboum c’est un frondeur qui gagne la primaire.   Benoît Hamon c’est le Monsieur Miroska.  Il a vu l’avenir, il l’à programmé.   Les robots vont nous voler les emplois, alors on va donner un revenu universel à tous, et l’affaire est pliée.  Plus d’allocations, plus de social, plus de droits. Monsieur Hamon c’est Monsieur Plus.  Et il a fait plus de voix que Valls en emportant la primaire de Gauche….  pour aller s’écraser sur le mur des réalités le  23 avril,  jour du 1er tour

Alors que voulez vous, soyons réalistes, un Programme c’est pas forcément un menu.  Il est impossible d’afficher le parcours dans un monde qui change très fortement et très vite, sans attendre les prudences d’une France qui sent que le monde tourne sans elle.  Il nous faut un vrai PILOTE (mais pas des 24h du Mans) qui soit apte a piloter le pays sur l’océan des incertitudes mondiales, dues au changements de la mondialisation, du progrès technique et des réalités politiques mondiales du moment.

Ce pilote ne devra pas échouer le bateau France à sa première croisière vers le monde nouveau qui se crée, sans nous, et auquel il faut accoster impérativement.

Fini le rêve,  le monde qui arrive ne sera pas bipolaire des situations présumées extrêmes.  Des robots qui supprimeront tous les emplois,  ou avec une ‘mondialisation’ qui supprimera toutes les productions locales.  Il faudra rediriger réadapter les emplois qui sont remplacés par les robots, et il faudra mettre en valeur techniquement et commercialement les productions locales.  Ces deux seuls exemples prouvent que c’est surtout de compétence, de réalisme et de compréhension du nouveau monde économique qu’aura besoin le prochain Pilote Président de la France.  De même que le faux argument ‘écologiste’ réclamant une baisse de la consommation, sonne faux dans un monde qui n’est pas forcément binaire, voire simpliste. Le respect de notre planète ne suppose pas forcément une baisse de la consommation, mais plutôt une adaptation aux besoins réels, évitant les gaspillages, et un respect de la nature par les techniques de production.

La France a de très beaux atouts pour affronter cet avenir incontournable qui ne tiendra pas compte des frontières illusoires et ridicules que veulent bâtir certains démagogues de tous poils de gauche ou de droite. La France de demain se fera immergée dans le monde, et non isolée derrière de futiles frontières.

Alors qui veut « LE PROGRAMME » ? 

cette demande fait penser a un contrôle routier ou le policier vous demanderait « ou allez vous » sans même vous demander si vous possédez le permis pour conduire le véhicule.

Le « PROGRAMME » c’est le cache sexe du candidat ‘malvoyant’ qui veut éblouir les électeurs en les subjuguant avec des ‘promesses démagogiques’ qu’il ne tiendra pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s