Le Rugby le comprend aujourd’hui. On est plus forts ensemble

Le Rugby commence à le comprendre.  On est plus forts ensemble.

Cela ne s’est pas compris rapidement.  Déjà dans le temps, les clubs de taille moyenne qui voyaient arriver l’hyper professionnalisme et l’inflation salariale avec le Top 14 n’avaient pas réalisé que la solution c’était l’union.  Le côté cocardier régional ou les conflits de famille et de voisinage prenaient le pas sur le réalisme.

Cela nous a valu de voir chuter en Pro D2 les anciennes gloires régionales du Rugby , telles Narbonne et quelques saisons après l’USAP , incapables de s’unir pour résister et exister. Pire encore de l’autre côté des Pyrénées le Pays Basque donnait le spectacle lamentable de deux clubs voisins de quelques centaines de mètres qui se suicidaient collectivement plutôt que de s’unir.

Aujourd’hui et à Paris les deux clubs de la capitale , le Stade Français et le Racing Club de France annoncent leur fusion pour l’année 2017 / 2018 du Top 14.

C’est a la fois une sage décision et un exemple pour d’autres clubs, qui pourraient en s’unissant ‘intelligemment’ reprendre rang dans une élite qui devient de plus en plus inaccessible a certains.

Voila ci dessous le communiqué commun signé des deux Présidents Jacky Lorenzetti et Thomas Savare

« Vainqueurs des deux premiers titres de champion de l’histoire du rugby français en 1892 et 1893, le Racing 92 et le Stade Français Paris ont aussi remporté le Bouclier de Brennus ces deux dernières saisons.

Ces deux clubs phares de Paris et des Hauts de Seine, au-delà de la rivalité sportive qu’ils ont volontiers entretenue, ont bien d’autres points communs : un ancrage local et régional fort, une historique mission éducative, des liens ancestraux avec le mouvement olympique ou encore une inextinguible volonté de progresser dans tous les domaines. C’est fort de ces principes que les deux clubs posent les bases d’un projet de fusion en mettant en commun leurs ressources pour mieux faire face aux défis de la performance et de l’éducation.

Cette association, effective dès la saison prochaine, doit donner naissance à un nouveau club qui préservera les racines du Racing 92 comme celles du Stade Français Paris tout en multipliant les moyens mis au service de la jeunesse et du rugby français. Consolidé par sa double culture, par la volonté farouche de ses deux présidents et son audience augmentée dans un bassin de population sans égal en France, ce nouveau club a vocation à s’inscrire dans la durée pour bâtir, jour après jour, une vraie référence. »

Comment dans notre région les rouges et jaunes de l’  USAP club fondé en 1901, qui est aujourd’hui présidée par François Rivière,  Narbonnais de Naissance,  et les Orange et Noir du Racing Club Narbonnais club fondé en 1907, présidé par  Bernard Archilla, ne peuvent pas s’entendre pour porter les espoirs de toute la région de Narbonne à Cerbère.

Peut être une idée a creuser … NON ?

En tout cas à Paris c’est déjà en place pour l’année prochaine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s