VALLS le ‘retour’ embarassant ! .. pour les socialistes des PO.66

Jean Jacques Bourdin aime bien ce genre de client, et il s’est délecté des réponses claires et directes .

A la question : Voterez-vous pour Benoît Hamon ? : la réponse est directe  – Non !
A la question subsidiaire : Est-ce que vous voterez pour Emmanuel Macron ? : réponse claire – Oui

Certes ensuite il enchaîne une explication générale et en premier lieu : Je pense que le FN risque de gagner, qu’il est plus haut dans les sondages que ce qu’on le croit. Il ne faut prendre aucun risque. Ce n’est pas un ralliement, je n’ai rien à échanger, ni à négocier. C’est une prise de position responsable.

Il y ajoute également quelques autres explications pour écarter les attaques qui lui sont fait au nom de sa ‘traîtrise’ envers Hamon et son manque de parole de soutenir le vainqueur de la Primaire. Il rappelle simplement les griefs accumulés en 5 ans : Moi je ne demande rien, j’ai gouverné. C’est assez drôle de recevoir des leçons de trahison de la part des frondeurs, qui ont voulu faire voter des mentions de censure contre leur propre gouvernement, de la part de ceux qui ont refusé de voter des lois essentielles dans le cadre de ce quinquennat.  Pour clarifier les accusations de  » trahison  » qui pleuvent sur lui, en provenance de l’autre partie du PS qu’il avait défini comme irréconciliable,  Manuel Valls précise : C’est vrai que je m’ étais engagé, lors de la Primaire a soutenir le vainqueur. Mais l’intérêt supérieur de la France va au delà des règles d’un parti, d’une primaire et d’une commission.

De son côté Macron minimise ce soutien qui n’était pas foncièrement souhaité : Je le remercie. Cela traduit que les primaires n’étaient pas en situation de rassembler la gauche. Les sociaux-démocrates sont donc prêts à se mettre dans ma démarche. Je serai le garant du renouvellement des visages.   L’emploi du terme ‘nouveaux visages’ est lourd de sens et de signification.

Mais alors quels effets ce ‘ralliement’ ?

Au plan National, il est évident que c’est la première marche d’un mouvement de type Gauche réformatrice que va installer Valls dans la vie politique nationale. Il prend date pour très bientôt, dés l’entre deux tour des présidentielles.  Ses supporters d’hier y sont invités a devenir ses supporters de demain.

Au plan local Perpignan et les Pyrénées Orientales : Tous les élus Socialistes sortants étaient de fervents soutiens de Manuel Valls lors des primaires de la gauche. En première ligne la secrétaire d’état aux handicapés Ségolène Neuville, et les 3 députés Aylagas, Cresta et Olive.   C’est maintenant a eux de choisir, et très rapidement, sur quel bateau ils veulent embarquer.  Soit la chaloupe que leur propose Valls pour continuer une vie politique locale, régionale, et éventuellement nationale sous ses couleurs (Gauche réformatrice)  soit franchir le pas et essayer d’embarquer dans le canot de sauvetage de Fillon en se mettant de suite En Marche.  La position actuelle de Cresta, ex soutien de Valls et demandant l’investiture à Macron est exemplaire de l’inconfort que vient de provoquer Valls en déclarant ce matin chez Bourdin, qu’il voterait Macron.

Quelle passionnante campagne électorale des Présidentielles. Nous allons de coup de théâtre, en retournement, de scandale, en révélation, d’emplois tout autant fictifs que les cabinets noirs. Plus que 25 jours avant le 1er tour qui est déterminant.

Mais ne coupez pas l’écran, les législatives qui se préparent seront tout autant passionnantes, tant au plan national, qu’au niveau local dans les Pyrénées Orientales, ou les politiciens de gauche et de droite qui tiennent encore le pavé nous ont habitué aux pires choses. Alors soyez patients, vous aurez encore du spectacle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s