Occitanie : Le Royaume d’ UBU !

Notre Grande région l’Occitanie, n’est pas grande que par sa taille. Elle est composée des 13 départements des anciennes régions Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon. Depuis sa récente création elle a surtout brillé par sa complexité, voir sa complication.  Les grandes régions étaient instituées pour simplifier et ‘économiser’.  L’ Occitanie à complexifié et dépensé.

Les 13 départements qui la composent ont bien sur conservé leur conseil général dont la seule révolution à été de s’appeler conseil départemental et d’augmenter le nombre de ses élus.  Le conseil Régional est lui composé de 158 conseillers régionaux.

L’Occitanie pour des raisons d’équilibre politique au sein de sa famille socialiste n’a voulu fâcher aucune des anciennes capitales régionales, et Toulouse est devenu Capitale Régionale, mais les assemblées se tiennent à Montpellier.  C’est à dire que ce qui est reproché à l’Europe de partager ses assemblées entre Bruxelles et Strasbourg; qui est décrit comme couteux inefficace et ‘malsain’ a été organisé en Occitanie par ceux la même qui critiquent l’Europe.

Mais ce n’est pas tout. A cette complexité typiquement Occitane, ils ont encore ajouté une invention.  158 conseillers régionaux ce n’était certainement pas assez pour s’occuper de l’Occitanie, alors ils ont inventé un nouveau ‘truc’ ayant le jolie nom : l’Assemblée des territoires.  Une invention Occitane.

L’ Assemblée des territoires c’est quoi ?

On découpe l’Occitanie qui est déjà constituée de 13 départements en 73 bassins de vie, (notion socialisante)  ces 73 ‘bassins de vie’ ont 2 représentants chacun, à l’exception de deux qualifiés de ‘micros bassins’ qui n’en ont qu’ un seul . Ces ‘conseillers de bassin’ : 1 homme et 1 femme, sont désignés localement par les instances des territoires de projet (pays, pôles d’équilibre territorial et rural, parcs naturels régionaux, EPCI…) parmi les élus locaux qui ne sont pas membres du conseil régional.  Nous en sommes déjà à 144, mais ce n’est pas tout , on y rajoute 14 sièges supplémentaires attribués aux territoires les plus peuplés, et miracle on obtient 158 représentants des ‘bassins de vie’ même nombre que les conseillers régionaux.

La délibération du conseil régional datée du 26 mai 2016, qui a créé ce « ZINZIN » donne à ce nouvel organe un rôle « consultatif et de proposition ».   Avec une finesse rédactionnelle infinie il est stipulé que le conseil régional peut saisir l’Assemblée des territoires, sur « les chantiers structurants et les grandes réflexions qu’il mène » et qu’ inversement l’assemblée des territoires peut elle aussi saisir le conseil régional.   Ce « ZINZIN » se réunira deux fois par an en assemblée plénière.  La 1ere a eu lieu en novembre 2016 à Albi la seconde vient de se tenir le 31 mars à Frontignan.  Quatre groupes de travail fonctionnent séparément sur des thèmes choisis : « la politique des bourgs-centres », « le tourisme créatif », « les circuits alimentaires de proximité en restauration collective » et « les usages numériques et collaboratifs au service du développement territorial ».  Il est vrai que sur ces thèmes les élus du conseil régional n’ont aucune opinion, de même que le conseil régional économique et social, et qu’il était extrêmement urgent de connaître l’opinion thématique des représentants des 73 bassins de vie, sur ces sujets.   Il semblerait que les élus régionaux prennent vraiment les électeurs pour des navets !

Vous voulez plus simple, plus efficace, plus direct, plus clair, plus responsable;  Alors quittez l’ Occitanie.    Notre région est devenue celle d’une administration politique ubuesque composée d’ élus autocrates qui s’auto-alimentent, en s’auto-questionnant, ou s’auto-analysant, sans s’autocensurer.

Fiers de cette invention Carole Delga et Gérard Onesta présentent cette trouvaille comme une énorme avancée démocratique pour « prendre en compte toute la diversité territoriale et inscrire l’action régionale dans la proximité et le dialogue ».

L’ OCCITANIE région composée de 13 départements d’un conseil régional ayant deux sièges, Toulouse et Montpellier, 13 conseils départementaux,  159  EPCI (intercommunalités) ,  73 bassins de vie,   4565 communes et conseils municipaux,   1 conseil économique et social régional, etc etc  et 1 ‘ZINZIN’ de plus appelé Conseil des territoires,

Heureux Occitans ! vous êtes surreprésentés et sous développés

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s