Présidentielles : Un vrai suspens !.. Intenable, le classement se resserre

 Vraiment cette Election Présidentielle ne ressemble à aucune des précédentes.  Et la Presse qui n’en comprend pas la raison feint de s’en étonner. En ce moment l’humeur générale est de crier au suspens absolu, car Mélenchon fait un sprint qui lui fait dépasser Fillon.  Quel suspens, Quelle tension !   Enfin un scoop qui va permettre a faire vendre du papier journal avec écrit dessus les analyses des politologues patentés qui après avoir passé la journée sur LCI, BFMTV, ou sur LCP, vont écrire leur cogitation politiques sur des éditos qui analysent l’évolution microscopique des sondages.    pour corser cette fin de campagne, les politologues ‘pensent’ que Fillon qui stagne et vient de se faire dépasse par Mélenchon pour la 3eme place, pourrait par un effet ‘caché’ arriver dans les deux premiers du scrutin.  C’est à en perdre le sens de la logique, mais puisque les ‘politologues’ le disent, feignons de le croire, cela leur fait tellement plaisir.

En fait d’analyses, ce sont surtout des sentiments ou des ‘impressions’, car les politologues, pensent traduire le sentiment des électeurs.  De même que les sondeurs qui eux expriment (après correction des variations saisonnières) des votes annoncés par les sondés.  Allo Allo James !  quelle nouvelle ?   Tout va très bien Madame la Marquise, …. mais  en version électorale.

Une info a été honteusement négligée par tous ces professionnels de l’analyse politique et du sondage par bas fonds électoraux.

Personne n’a constaté la fantastique remontée d’Asselineau qui passe de la 11em à la 10em place devant Jacques Cheminade et Jean Lassalle.  Voila qui promet un étourdissant sprint d’arrivée dans 12 jours.  Pourquoi ces mal classés n’intéressent pas les analystes et les sondeurs ?   C’est pour rétablir un minimum de courtoisie et d’honnêteté, que Les Bourricots et leur célèbre reporter politologue spéléologue Juste Alafin donne un ‘coup de loupe’ sur le combat acharné et sans merci que se livrent les 3 candidats qui jouent  la lanterne rouge en queue de peloton Présidentiel.

On sentait venir  le frémissement de François Asselineau qui a bondi de 0,0328% à 0,0385% en seulement 2 petits jours, laissant sur place Jacques Cheminade encalminé à 0,0345% et Jean Lassalle en léger recul à 0,0339%.   Pour commenter ce profond et apparemment décisif chamboulement du classement notre reporter Juste Alafin à demandé aux états majors des candidats d’ exprimer leur sentiment sur ce sujet.  Le directeur de campagne d’Asselineau estime que la visite de son candidat à la maison de retraite de Saint Georges en Nivernais, a été déterminant pour la dynamique du moment. Pour persister dans cette dynamique Asselineau prépare un grand meeting qu’il tiendra vendredi 14 (vendredi saint)  dans le confessionnal de la chapelle paroissiale de Saint Michel de Deze (Lozère). Une commande de 8 petits drapeaux a été faite pour animer ce grand meeting.    Quant à lui le jeune directeur de cabinet de Jacques Cheminade explique la stagnation de son candidat dans les sondages, par l’annulation de sa visite à l’Orphéon municipal de Sainte Gribouille.  Annulation au dernier moment qui a produit un très  mauvais effet musical et par contre coup électoral.   Il espère remonter rapidement dans les sondages grâce à une présence médiatique soutenue, deux interventions radiophoniques sont programmées, une sur Radio Andorre et l’autre sur Rire et Chansons.    Pour Jean Lassalle, c’est lui même qui s’exprime sur son recul à la dernière place. Il s’en fout totalement, et il précise même qu’il s’en contrefout.  L’essentiel était de participer et de passer à la Télé. Le reste ….. il n’est même pas sur de voter pour lui.

Vous voyez cette élection restera sur ses deux bouts de classement très ouverte jusqu’au dernier jour.  Mais attention la grande différence après le vote du 23 avril, est que ce sont surtout les perdant du bout d’en haut qui feront la gueule …..    Les autres ils s’en foutent complétement.

Chers électeurs ayez tout de même une pensée, et peut être un bulletin pour les figurants, intermittents du spectacle politique.  Ils vivent de petits contrats, un tous les 5 ans,   n’ont aucun cadeau qui leur est offert,  ni costume,  ni montres,  même pas un stylo bille.   Sauf pour Jean Lassalle qui a reconnu qu’un café lui avait été offert par l’aubergiste de Tournemire (Cantal).  Vous voyez, ces petits candidats méritent certes une petite moquerie, mais tout de même un grand et profond respect.  Bravo messieurs, et à dans 5 ans pour l’habitué Cheminade qui en est déjà a sa 3eme tournée de Star Président. Après 1995 et 2012, il refait la tournée 2017 et prévoit 2022.

Pour les battus du haut de classement, les  François,  Jean Luc, Marine , Benoît , etc … il est à espérer qu’ils disparaitront définitivement de la scène politique, et qu’ils arrêteront leur déjà très longue et déplorable carrière, pour le plus grand bien de la France, et des Français.   D’avance Merci !

Halte aux Alternances stériles, il est temps du Renouvellement général.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s