15 ‘soutiers’ de la République … appellent à voter pour …( à lire)…


Par ‘soutier‘ il faut comprendre ceux ou celles qui dans l’ombre d’un Président, d’un premier ministre ou d’un ministre, sont a leur service, a celui de l’état, et font que la machine fonctionne. Ils sont aux premières loges des décisions prises, côtoient intimement ceux qui les prennent, et de ce fait ont une approche qui leur permet un jugement de valeur précis sur les hommes politiques et candidats qu’ils ont déjà servi, dont sur certains desquels nous aurons à nous exprimer Dimanche prochain 23 Avril.

** Soutier** En ‘politique’ Personne qui occupe une fonction subalterne et ingrate, mais généralement totalement indispensable.

Ces 15 ‘soutiers’ viennent de signer une lettre en  commun

Hugues Amourette, conseiller de Nicolas Sarkozy (1994-1995) et Jean Arthuis (1995-1997)

Frédérique Bayre, conseillère de Jacques Chirac (1995-2005)

Xavier Chinaud, conseiller de Jean-Pierre Raffarin (2002-2005)

Dominique Dardel, chef de cabinet de François d’Aubert (2002-2005)

Frédéric Ebling, chef de Cabinet de Philippe Douste-Blazy (1995-1996), Conseiller de Patrick Devedjian (2008-2010)

Cyril Fergon, conseiller de François Léotard (1993-1995)

Alexandre Fontana, conseiller d’Hervé Morin (2007-2010)

Sophie Geng, chargée de mission de Pierre Méhaignerie (1986-1988) et conseillère de Dominique Bussereau (2002-2008)

David Lacombled, conseiller de François Léotard (1993-1995)

Sébastien Ménard, chef de cabinet de Roger Karoutchi (2007-2009), conseiller de Renaud Dutreil (2003-2006)

Sarah-Pearl Bokobza, chargée de mission de Jean-Pierre Raffarin (2002-2005)

Julie Poidevin, chargée de mission auprès de Gilles de Robien (2006-2007)

Steven Pruneta, directeur de cabinet de collectivités locales

François Raymond, conseiller de Gilles de Robien (2002-2007)

Valérie Vigouroux, chef adjoint de cabinet de Jacques Chirac (2002-2003), chef adjoint de cabinet de Jean-Pierre Raffarin (2003-2005)

Voici le texte de la lettre motion :

« Nous avons eu l’honneur de servir des femmes et des hommes de grande valeur. Des responsables politiques de premier plan de la droite et du centre dont nous avons partagé les engagements et les combats. Cette expérience nous a permis d’observer la vie politique, et de prendre la mesure, aussi, de son inertie et des blocages nés d’une opposition systématique. 

Aujourd’hui, nous lançons collectivement un appel à nos amis de la droite et du centre. Comme nous l’avons été, nous savons que beaucoup d’entre vous sont déboussolés. Mais nous savons aussi cette élection capitale. Elle est celle qui conduira à un choix de société, un choix de civilisation face aux risques des populistes qui pourraient se retrouver face à face au second tour.  

 Dès le 23 avril, nous voterons Emmanuel Macron. Notre engagement n’attend rien en retour, si ce n’est celui de la réussite de notre pays.

François Fillon n’est pas le candidat de la droite et du centre. Piégé par la primaire, il est devenu le candidat d’une partie de la droite.  Nous n’adhérons pas à la dérive d’une droite vindicative qui siffle tout le monde y compris les siens; qui s’enferme dans un dogme en défendant un programme irréaliste. Nous appelons de nos voeux un véritable changement dans la gouvernance de notre pays, une moralisation de la vie politique, un renouvellement des femmes et des hommes. Nous ne tolérons plus ses mensonges quotidiens. Nous ne voulons pas d’un candidat placé sous le contrôle et la pression assumés de lobbies radicalisés.  

François Fillon ne dispose plus aujourd’hui de l’autorité morale nécessaire pour conduire les réformes dont notre pays a urgemment besoin.

François Fillon par ses réponses désinvoltes au questionnement des Français sur des faits avérés, par la mise en cause permanente des juges, des journalistes, reprend les bases d’une argumentation politique que nous avons combattue à chaque élection. Il n’existe pas de complot organisé. Il n’est question ici que d’un homme face à la parole qu’il a donnée au peuple français. Nous pensons qu’il n’a plus la capacité, l’autorité morale nécessaire pour rassembler et obtenir la confiance des Français. Et sans la confiance de son peuple, un dirigeant n’a pas les moyens de réformer. 

Nous savons pour l’avoir vécu le prix social des grèves, des manifestations, des heurts et de la contestation de l’ordre public. Nous ne voulons pas d’une France encore plus désunie. La réforme de notre pays ne se fera pas par la harangue et la brutalité mais par le dialogue et la fermeté. 

Emmanuel Macron est le seul à porter une vision et un projet qui correspondent à nos valeurs.  

Nous soutenons Emmanuel Macron pour trois grandes raisons: sa ligne politique, progressiste dans laquelle nous nous retrouvons, son programme de réformes, réaliste et pragmatique, sa volonté de construire une nouvelle offre politique, moderne, qui rassemble toutes celles et ceux qui veulent le changement, loin des alternances stériles. C’est précisément cette nouvelle offre qui lui permettra, contrairement à ce qu’affirme François Fillon, de gouverner en s’appuyant sur une majorité parlementaire construite en dehors des clivages obsolètes. 

Emmanuel Macron porte les réformes libérales dont nos entreprises ont besoin. Oui, nous sommes convaincus que c’est le travail qui libère l’individu et lui donne une place dans la société. La réforme de l’assurance chômage assortie de nouvelles exigences, une réforme des retraites juste qui met à égalité tous les Français, la mise en oeuvre d’un plan inédit en matière de formation professionnelle sont les réponses adaptées aux enjeux de l’emploi. Associées au déploiement d’une stratégie d’investissement ambitieuse pour la France hexagonale et l’Outre-Mer conciliant transition écologique et industries du futur, les propositions d’En Marche sont à même de créer des emplois durables. 

Nous soutenons Emmanuel Macron car nous croyons en une France forte dans une Europe forte. Il est aujourd’hui le seul candidat résolument européen. Quitter l’Europe, c’est condamner la France à devenir une puissance de seconde zone. C’est aussi, pour nous, trahir la mémoire de nos grands-parents ou arrières grands-parents qui ont porté ce projet de paix et de prospérité partagée. 

Nous croyons au rôle déterminant de l’éducation et de la culture. Dans le contexte particulièrement instable que traverse notre pays, les efforts que nous fournirons pour assurer la transmission des savoirs, des savoir-faire et des valeurs de notre République constituent la condition de notre cohésion nationale. 

Nous sommes engagés pour un profond renouveau démocratique. La République à laquelle nous sommes tant attachés est celle qui abolit définitivement les privilèges. Emmanuel Macron souhaite en outre réduire d’un tiers le nombre de parlementaires, diminuer l’inflation législative pour accroître le temps de contrôle du Parlement sur le gouvernement, mettre en place des dispositifs innovants d’évaluation du travail parlementaire et législatif. Ces propositions sont absolument vitales pour qu’à nouveau nous soyons collectivement, au-delà de nos sensibilités politiques, fiers de nos institutions démocratiques.  

Enfin, nous ne voulons pas faire partie de ceux qui répondent « Et alors ? » quand l’égalité des droits est mise en question. Considérer que l’IVG n’est pas un droit fondamental pour les femmes est inacceptable. Abroger certaines dispositions de la loi sur le mariage pour tous nous semble à la fois inutile et injuste.  

Emmanuel Macron apporte la cohérence, la volonté, l’énergie réformatrice et la capacité à rassembler les Français dont notre pays a plus que jamais besoin. De tous les candidats en lice, il est aujourd’hui le seul à pouvoir réformer utilement et efficacement autour d’un idéal libéral, social et européen. Mais il ne pourra pas le faire sans vous, sans votre engagement et votre soutien. 

« C’est pourquoi nous vous appelons solennellement à soutenir Emmanuel Macron, pour que les idées de la droite et du centre soient présentes au second tour et gagnantes le sept mai prochain. » 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s