Utilisation politique de Pied Noir.

Pied Noir a une définition précisée par le dictionnaire : Français originaire d’Algérie. Les pieds-noirs qui sont des rapatriés.   Une autre définition plus large indique : Français d’origine européenne installé en Afrique du Nord jusqu’à l’époque de l’indépendance.

Des deux cas, le retour des pieds noirs a été un drame, national et familial.  Cela s’est passé entre 1955 et 1961, c’est a dire il y a entre 55 et 62 ans de cela.  Les nombreux pieds noirs qui ont choisi le retour en France se sont tous parfaitement fondus dans les us, coutumes et mœurs de ce qui avant n’était considéré que comme la métropole pour eux. Leurs enfants, petits enfants et arrière petits enfants ne vivent ce ‘drame’ qu’au travers de photos ressorties, lors des repas de famille, ou des histoires racontées aux enterrements.

Ce drame a quand même permis a certains, qui ont très peu ou même pas du tout foulé le sol Algérien, de se bâtir une rente politique, en ranimant sans cesse leur mur de la mémoire.  Une façon d’exister comme une autre, mais elle davantage bâtie sur le ressentiment que sur le souvenir.

Suzy Simon-Nicaise avait 8 ans en 1962, lorsque sa famille a dû fuir l’Algérie, cela fait 55 ans qu’elle rumine et souffre de cela. C’est presque a penser que Perpignan qui l’a hébergé n’a pas su calmer cette souffrance. c’est donc désobligeant pour la ville qui l’a accueillie depuis 55 ans, qui l’a élue, et qui n’arrive pas a calmer sa douleur issue de 8 ans passés en Algérie.   Est ce qu’un Chti déraciné de son Haut de France pour venir en Roussillon passer sa retraite souffre une pareille douleur. Bien sur que c’est pas pareil, les Haut de France c’est encore la France,  et l’Algérie ne l’est plus.. Voila la douleur de Dame Nicaise..  Faudra s’y faire, cela restera ainsi.  Alors plutôt que rabâcher les souvenirs et les haines recuites de ses 8 ans en terre Algérienne, vaudrait il mieux pour ses enfants et petits enfants préparer l’avenir de la France, celle de Dunkerque à Perpignan, puisqu’elle ne va plus jusqu’à Tamanrasset.

A Perpignan, ville que beaucoup de Pieds Noirs ont choisi à leur retour en métropole, ils ont été bien accueillis, et nous en avons même élu certains à droite et à gauche.  Jean Marc Pujol (UMP),  né a Mostaganem, et Jacques Cresta (PS) né à Alger.   Il est inutile pour être élu de faire appel à ses origines,  l’idéal (très rare) serait de faire preuve de charisme et de compétence.  Faire appel incessant a ses origines pour regrouper un ‘corpus’ militant d’électeurs potentiels, c’est certainement une preuve de doute de son charisme et de sa compétence.

Alors franchement ressasser publiquement à des fins politiques, et a tous propos ses origines d’il y a 60 ans, c’est un peu lourd NON ?

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s