Mélenchon très loin de Coluche ! … juste entre Danton et Robespierre

OUI !  C’est bien de Jean Luc Mélenchon que l’on cause en le situant entre Danton et Robespierre, mais très loin de Coluche !

Jean Luc Mélenchon est un vrai caméléon qui se mue au gré des campagnes Présidentielles selon la température, mais sur la même idéologie qu’il repeint aux couleurs du moment.  Il conserve comme base un réel talent d’orateur, qu’il a même fait évoluer en véritable show men de la politique spectacle.  Politiquement il a puisé de ses inspirateurs le coté tribunicien des idéaux de Danton, et le bas coté exécuteur des basses œuvres et solutions de Robespierre.  Mais le show-men Mélenchon, 66 ans, a été nourri par les deux poètes de son enfance que sont Fidel Castro et le théologien Ivan Illitch.   Aujourd’hui Jean Luc Mélenchon qui a compris que pour envouter une jeunesse déboussolée en mal de repères, il lui fallait donner un sens a son combat révolutionnaire, remplace l’idéal anti monarchique de déboulonner la royauté, par l’idéal de renverser les élites, les banquiers, l’Allemagne et l’ Europe. Il peint son combat politique comme un peintre peint une toile, le compose et le colorise au gré des campagnes et de l’auditoire, mais le cadre est le même, la révolution pour la révolution, par la révolution.

Drôle de parallèle révolutionnaire pour ce Marxiste de naissance qui ne renie rien de tout ce qu’il a adoré  Cuba et Castro, Le Vénézuela et Chavez, La Russie et Poutine, sans doute beaucoup de choses l’ insupportent dans ces révolutionnaires, mais l’amour qu’il leur porte étouffe toute critique directe.

Jean Luc prétend moderniser rafraîchir la vie politique Française, il en fait partie depuis 40 ans.  C’est un pur apparatchik du PS dans lequel il a zigzagué au fil de ses ‘énervements’, il y a été successivement anti Rocard, puis rallié à Rocard, ensuite anti Jospin, puis rallié à Jospin.  Mélenchon était un animateur permanent des congrès du PS, ou sa position et ses alliances étaient un spectacle a eux seuls.  Il a été le moins assidu des Députés Européens Français, lors de son mandat, ce qui ne l’empêche nullement de critiquer Marine Le Pen de la même indiscipline.  « Plus c’est gros, mieux ça passe », est certainement la formule que Mélenchon a ‘piqué’ au Parti Communiste sur lequel il a fait une profitable OPA avec successivement le Parti de Gauche et aujourd’hui la France Insoumise.

Aujourd’hui il a tiré les enseignements de sa campagne Présidentielle de 2012 et il a lissé et modernisé son image.  Il a absorbé la totalité du PC, en obtenant le soutien de ses militants par dessus l’avis des dirigeants, il a grandement absorbé une partie de la galaxie des verts. Ensuite il a assagi ses colères, il n’éructe plus il glousse, il ne crie plus,  il s’indigne.  Les simples estrades sont devenues des podiums géants, il se démultiplie grâce à l’ hologramme qui lui donne une image novatrice avec un système vieux de 100 ans.  Ss meetings sont des shows politiques dans lesquels il ensorcèle, envoute, des électeurs spectateurs.  Que leur raconte t’il de nouveau ?  C’est la toute sa force, lui qui n’a jamais travaillé dans une entreprise ‘privée’ réussit à faire croire à ses auditeurs, que si les entreprises Françaises vont mal, c’est qu’elles ont été contaminées par la mondialisation de la finance. Il leur fait même croire qu’un grand Pays comme la France peut toujours sans compter dépenser toujours plus. Assénés du haut de son podium ces propos font un effet ensorcelant sur des électeurs auxquels la droite et la gauche (dont Mélenchon faisait  partie) ont échoué a toute réforme du fait de leur opposition systématique et aveugle.

Bref Jean Luc MELENCHON est un fabuleux orateur, un excellent raconteur d’histoires, mais soyons réalistes ses histoires ne sont que des balivernes irréalistes, et son talent de raconteur est moins divertissant et beaucoup moins rigolo que celui du regretté Jean Michel Colucci alias COLUCHE lui n’était pas un apparatchik populiste recyclé de la politique, mais un vrai sociologue populaire et humoriste.

Cessons de nous faire peur Mélenchon n’aura été que le fossoyeur du PS duquel il a absorbé sa partie Frondeuse, et il aura animé et hologrammé la Présidentielle 2017.   Ensuite, il pourra toujours continuer à ne pas siéger à Bruxelles, puisque le Député Européen Mélenchon y est peu présent.

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s