Le Film VOTEZ .. Un scenario Fou !

Jamais on avait vécu un tel scénario de campagne Présidentielle.

Le personnel politique Français est totalement discrédité par des années de Présidences consécutives ayant toutes procédé à des annonces incantatoires,  contredites par les réalités vécues sur le terrain par les citoyens.

Les électeurs s’apprêtaient à voter par dépit ou à s’abstenir.  Mais un scénario pour le moins inattendu, voir inimaginable s’est mis en place.

Voila ci dessous un résumé le plus fidèle possible du scénario infernal qui s’est réalisé ces derniers mois sous nos yeux,  Un vrai scénario de toutes les surprises

10 Février 2016, de crainte d’être en retard, c’est avec plus d’un an d’avance que jean Luc Mélenchon annonce sa candidature à la Présidentielle d’Avril 2017. Au moins pour la déclaration de candidature Jean Luc aura été le premier.

Avril 2016, en désaccord avec les orientations gouvernementales, Macron devenu ministre de l’économie hausse le ton, et se démarque assez clairement de la stratégie économique gouvernementale. Fin avril il crée assez discrètement le mouvement « En Marche »

30 Août 2016, il démissionne du gouvernement, et fait connaître la démarche d’ En Marche de partir à travers le pays pour recueillir 100 000 témoignages en porte-à-porte pour y mesurer l’état de l’opinion, la désespérance populaire, le marasme économique et le discrédit de la classe politique.

Octobre 2016 : La primaire des verts d’ EELV voit le « dégagisme » de leur grande prêtresse verte Cécile Duflot dés le 1er tour, et l’élection désigne comme candidat vert,  l’inconnu Yannick Jadot.

Le 16 Novembre 2016 Emmanuel Macron annonce sa candidature aux élections Présidentielles. Il déclare « Mon objectif n’est pas de rassembler la droite ou de rassembler la gauche, mais de rassembler les Français »

20 et 27 Novembre 2016 : Primaires de la droite et du centre.  Au 1er tour on assiste au « dégagement » de Nicolas Sarkozy par le surprenant François Fillon, l’homme nouveau qui n’imaginait pas le général De Gaulle mis en examen.  Au 2eme tour Fillon exécute radicalement a son tour Alain Juppé.   François Fillon se voit déjà Président de la France.

1er Décembre 2016 : Surprenante allocution spéciale Télévisée du Président Hollande qui apprend à la France entière qu’il ne sollicitera pas de second mandat. Un éclair de lucidité lui fait dire : << Je suis conscient des risques que ferait courir une démarche, la mienne, qui ne rassemblerait pas largement autour d’elle >>  

Le 5 Décembre , le 1er ministre Manuel Valls démissionne pour être candidat à la désignation par la primaire de la Gauche « la belle Alliance » du candidat à la Présidentielle.

Le 25 janvier 2017 un énorme pavé dans la mare du Canard Enchaîné dévoile que l’épouse de François Fillon, Penelope, a été rémunérée pour des emplois d’attachée parlementaire qu’elle n’a peut-être jamais occupés. Emplois fictifs de l’épouse ?  Un début de dévissage dans les sondages du futur  Président de la droite.

Le 29 janvier 2017 au second tour de la primaire de la « Belle Alliance » c’est le frondeur Benoît Hamon qui « dégage » l’ex 1er ministre Manuel Valls.

Le 1er février deuxième pavé dans la mare du Canard complétant le portrait pour le moins immoral et affairiste du candidat Fillon. Les enfants étaient également des attachés parlementaires grassement payés, pendant leurs études universitaires.

Le 22 février c’est François Bayrou qui met fin au suspens de sa candidature.    Il annonce renoncer à se présenter, et choisit finalement de faire alliance avec Emmanuel Macron au nom de la « moralisation de la vie publique ».

Mars c’est au tour de Marine Le Pen d’avoir quelques ennuis avec la justice au sujet d’emplois fictifs d’attachés parlementaires Européens. Mais au FN on est habitués à cela, et aucun effet négatif n’est enregistré sur les intentions de vote pour Marine qui caracole en tête des sondages.

Le 5 Mars opération SOS Trocadéro pour Fillon en chute libre dans les sondages et surtout contesté au sein même de sa famille politique. Avec l’aide active du groupuscule radical « Sens Commun » il réussit une opération survie, sans pour autant remonter dans les sondages.  Fillon annonce que « Personne n’a le pouvoir de m’obliger à retirer ma candidature »     

Le 6 Mars :  Bien qu’ayant été fortement sollicité pour offrir un ‘Plan B’ possible et honorable à son parti, suite à la probable mise en examen de François Fillon, Alain Juppé annonce devant la Presse qu’il renonce « une bonne fois pour toutes » à être candidat.

Le 14 Mars François Fillon le candidat qui n’imaginait pas le Général De Gaulle mis en examen, est lui même mis en examen pour détournement de fonds publics et recel d’abus de biens sociaux.  Mais il maintient sa candidature se prétendant victime d’un coup d’état institutionnel.

Courant Mars on assiste à une envolée lyrique et irrationnelle de Jean Luc Mélenchon.  Ce n’est plus un candidat politique c’est un show man qui fait des numéros d’hypnose collective. La petite bête Mélenchon, grimpe, grimpe, grimpe dans les sondages ou après avoir totalement avalé le benêt Benoît Hamon, il talonne pour la troisième place Fillon, faisant jeu égal aux derniers sondages.

Mars arrive encore un gag Fillonesque décrit par le Canard Enchaîné. Le Candidat Fillon est habillé avec des costumes de luxe à 13000€, généreusement offerts par un ‘ami’ et il possède des montres de collection elles aussi offertes par un homme d’affaire.  Encore un caillou de plus dans la chaussure de luxe du candidat examiné, qui a présent s’en prend à un ‘cabinet Noir’.

Avril voit un scénario a quatre possible, une sorte de scénario de la surprise éternelle, laissant entrevoir toutes les combinaisons possibles pour le 2eme tour Présidentiel.  Marine / Mélenchon .. Marine / Fillon .. Marine / Macron ..  le Bourricot est même tenté d’y ajouter : Marine / Marine.

Depuis les aiguilles des sondages s’affolent les marges d’erreur se croisent, les sondeurs se creusent leurs méninges.

Soyons sérieux tout de même. Cette campagne a été un scénario pour le moins surprenant, mais il faut éviter qu’il ne devienne un scénario catastrophe.

Alors faisons confiance au bon sens des Français. La France a besoin de réforme, de morale de probité et de changement générationnel du personnel politique totalement discrédité qui est a sa tête aujourd’hui..

La France n’a pas besoin de révolutionnaires d’opérette, ou de vieux politiciens n’ayant vécu que pour et par la Politique.

Pour cela il faut que le scénario ait une bonne fin …… 

      Les Bourricots comptent sur VOUS !

      THE  END

 

 

 

    

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s