23/04/17: Un terrible accident électoral, 2 morts !

Quel triste 23 Avril ! Endeuillé par un double accident de route électorale. 2 Morts !

Cette élection Présidentielle aura finalement été conforme à la conception initiale qu’en avait fait le général De Gaulle depuis 1958; « La rencontre d’un homme et des Français« .

Depuis le départ précipité du Général, en 1969,  suite à un référendum incompris, les partis politiques en avaient fait leur affaire dans un grand jeu d’alternance qui satisfaisait pleinement les politiciens professionnels, vivant dans le confort de leur mandats de la politique pépère et alternative qui voulait qu’une élection chasse la majorité précédente et ainsi de suite.  Nous pouvons même ajouter et préciser,  jusqu’à ce que mort s’en suive.

En avril 2002 il y avait déjà eu un terrible accident,  Cela n’a pas servi à rendre prudents les véhicules partisans.  Et bien voila, la mort de ce système partisan est arrivée brutalement ce 23 avril 2017.

Plusieurs signaux avaient pourtant été lancés auparavant, mais dans l’indifférence imbue des vieux politiciens qui gouvernent les partis dits de gouvernement.

En 2002 seul le PS avait fait les frais du 1er avertissement et avait été sèchement puni le 21 avril 2002 jour du 1er tour, qui voyait leur candidat Lionel Jospin recalé, laissant seuls face à face Chirac et Jean Marie Le Pen disputer un second tour sans suspens et sans gloire.  Jacques Chirac tout à sa victoire n’a pas tenu compte de cette élection bâtie sur un socle qui dépassait sa seule empreinte partisane.   Son deuxième mandat fut une espèce de sieste, aussi flemmarde que prudente, refusant toute réforme économique ou sociale, seul le confort politique dans le train-train ruineux importait .  En 2007 c’est l’apparence gesticulatrice de Sarkozy qui a fait illusion.  Les électeurs ayant confondu la gesticulation du petit Nicolas avec du dynamisme,  ils l’ installent à l’Elysée, et lui donnent une majorité absolue pour lui permettre de réformer à sa guise.    Au prétexte d’une crise financière mondiale, le mandat du petit Nicolas s’est surtout soldé par des réformes annoncées et non réalisées et un déficit croissant imputé trop facilement à la « crise ».   Le PS s’est refait une apparente santé, et a repris le pouvoir en 2012, dans le cadre de l’alternance, et devant l’immobilité réformatrice des sortants.  C’est un ennemi de la finance qui prend le pouvoir, un François Hollande Prince du compromis et de la synthèse, qui au bout de cinq longues et fatigantes années de mandat à la tête d’une majorité truffée de ‘frondeurs’ est le 1er Président hors d’état de se représenter pour un second mandat.

Alors cette fois les électeurs ont dit cela suffit,  STOP !   Frappons fort, il faut ‘Tuer’ ces deux partis qui sont incapables de comprendre et surtout aux mains d »incapables.  Ce sont en ce 23 avril 2017 le PS et l’ex UMP devenue dernièrement Les Républicains qui sont éjectés dés le 1er tour des Présidentielles.  Ce sera certainement mortel pour ces deux conglomérats d’élus ineptes et inutiles.  Leur formations vont s’écharper sur la stratégie de l’après Présidentielle.  Cette fois l’électorat a frappé fort et mortellement.

Voila la fin de l’histoire de l’UMPS et particules associés PRG, EELV, UDI et consorts qui seront également emportés avec l’eau du rinçage.

Le 21 avril 2002 avait été une bombe contre le PS, Le 23 avril 2017 quinze ans après c’est une double bombe cette fois mortelle contre l’UMPS au grand complet.

Un monde politique nouveau va peut être naître, sans doute plein de bizarreries, mais nouveau.  Au point ou l’ancien en était arrivé les électeurs n’ont pas été retenus par la prudence du  dicton qui dit :  on sait ce que l’on perd, on ne sait pas ce que l’on trouve..  Ils se sont tout simplement dit, au point ou on en est, cela ne peut pas être pire, alors allons y gaiement !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s