66: Vous avez aimé la Présidentielle Vous allez adorer les Législatives !

Dans notre beau département des Pyrénées Orientales, qui est à l’image même de ce que les Français viennent d’expédier ad-patres, c’est à dire une transmission législative faite d’alternances, par vagues, dans une sorte de maintenant à toi et au prochain tour tu me rends la place, la droite et la gauche qui viennent ensemble d’être disqualifiés nationalement, pensent encore localement « sauver les meubles » . Les sortants espèrent rester, et les revenants (battus en 2012) espèrent revenir.

Les deux directions de ces partis,  PS et UMP devenus LR sont localement totalement aux mains des candidats élus ou revenants, qui ont fait de la politique leur métier nourricier exclusif, sous le prétexte d’être les défenseurs de la vie économique et sociale du territoire départemental au niveau politique national.

Il suffit de constater la considération que nous porte Paris (le national) pour imaginer comment y sont  perçus nos ‘brillants’ représentants, 4 Députés et 2 Sénateurs.  Qu’elles retombées avons nous eu qui permettraient de sauver économiquement notre département ?   Des députés totalement incultes en économie.   Un sénateur qui a pour seul plan économique de transformer notre Roussillon en couloir de communication entre le Sud (l’Espagne) et le nord .   Un couloir pour vision économique ? ..   Au plan agricole le remplacement des champs de salade par des serres productrices d’énergie électrique lui semble être la panacée, les vignes étant arrachées pour y réaliser des lotissements.   Une sénatrice qui après le double héritage Bourquinien du Conseil Général devenu départemental, puis du fauteuil de Sénatrice, entend se cramponner aux accoudoirs pour conserver le titre et les émoluments qui vont avec .  Sa vision économique est entièrement lisible au Conseil Départemental qu’elle préside, on distribue de RSA puisqu’on est incapable de créer de l’économie créatrice de richesse et d’emplois.

Les députés sortants … Un bilan qui ressemble à un cahier coloriage de maternelle … Des inaugurations, des vins d’honneur, des hommages, des interventions, bref du vent.  Un souffle de tramontane qui aura duré 5 ans.  Les législateurs qu’ils sont n’ont été que les votants de textes que leurs dirigeants nationaux leur demandaient de voter avec discipline.  De petits exécutants qui levaient le doigt bêtement aux consignes de leur parti.   A t’on réellement seulement besoin que de lever le doigt à l’assemblée nationale pour représenter et sauver notre département du marasme économique et social ou il patauge.   Seule la distribution de leur privilège de fin d’année leur cagnotte appelée  « Réserve Parlementaire » d’un peu plus de 150.000€ chacun,  qui leur est offerte avec nos impôts, pour effectuer leurs bonnes œuvres dans leur circonscription, en obole aux diverses associations qui leur servent de support électoral, aura été pour eux leur seule réelle  réalisation locale.    La sous ministre locale, recrutée au gouvernement , sur insistance de son défunt compagnon dans le cadre et en contrepartie, des négociations de fusion des régions Languedoc Roussillon et Midi Pyrénées, peut sans doute présenter un bilan aux handicapés dont elle est secrétaire d’état,   mais lequel pour le  département qui est lui aussi gravement handicapé,  surtout par ses élus nationaux.

Les députés revenants, les battus de 2012 qui souhaitent revenir, vont ajouter à ce scrutin des législatives la petite note pathétique qui est nécessaire à tout spectacle électoral.   Coucou les revoilou !   Jacqueline IRLES et Daniel MACH qui souhaitent reprendre place au fauteuil dont ils ont été éjectés en 2012.   Ils vous diront qu’ils ont perdu en 2012 à cause de la vague rose.  C’est en parti vrai, mais aujourd’hui au détour du rejet massif de leur propre parti à la présidentielle, dont le candidat qu’ils ont soutenu n’est même pas qualifié pour le second tour, comment pensent ils penser franchir le tsunami qui est aujourd’hui face à eux.   Au mieux ils boiront une tasse amère et salée, ou alors beaucoup plus probablement, une terrible noyade leur est promise.

Cette fois ce n’est pas une vague bleue qui va succéder à la vague rose précédente de 2012.  Cette fois les Français ont généré un véritable tsunami qui va emporter tous les surfeurs politiques professionnels, qu’ils soient des Républicains (ex UMP) incapables de clairement se positionner au deuxième tour de la Présidentielle entre Macron et Marine, ou du  PS dont la totale déflagration est audible depuis la stratosphère..   Ces surfeurs politiques professionnels, qui sont déjà sur leur planches législatives, et qui portent leur combinaison aux couleurs de leur club politique en auront bien besoin lorsqu’ils seront emportés par la déferlante.

Ce rejet qui s’est produit au niveau national sera certainement reproduit et peut être même amplifie localement.

Nationalement les Français de l’ex droite ou de l’ex gauche, ont voté différemment pour dire quasiment la même chose :    peu importe les supposés risques d’aventure, le risque est mineur car au point ou en est la France mettre un « inconnu » a la place de trop connus, n’est pas risqué… Au pire ce sera pareil !  par contre cela peut être que mieux, puisque cela ne peut pas être pire.

Alors puisque semble t’il vous avez aimé la Présidentielle  ……….  vous allez sans doute très certainement adorer les Législatives.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s