PO.66 : Aux Législatives de JUIN . Mettons du neuf, place aux jeunes !

Regardons rapidement le piètre tableau des postulants qui nous sont proposés par les deux partis PS et LR (UMP) qui alternativement se satisfont de l’alternance, et qui se sont fait laminer et éliminer du deuxième tour de la Présidentielle. Que proposent ils comme candidats pour former une majorité apte à gouverner la France et à représenter notre département à l’assemblée nationale.       Quels candidats ont ils « auto-investi » pour dynamiser ce département en portant haut et fort le message fort et nécessaire que doit faire passer notre département à Paris, pour ne plus continuer à glisser sur la pente de la régression économique et sociale.

Examinons les candidatures déjà annoncées.

 

Candidatures à Gauche

Au PS,  seul Pierre Aylagas ne se représente pas. l’âge et le souhait de conserver la Présidence de la communauté de communes qui n’est plus cumulable avec la députation y ont certainement contribué.  Il souhaitait néanmoins adouber son successeur, et il y est parvenu en faisant désigner Alexandre Reynal, maire d’Amelie les bains et vice Président du Conseil général. Dans ces deux mandats, Maire et Conseiller départemental, Alexandre Reynal (surnommé Alexandre l’ Elégant) a surtout brillé par  l’ esbroufe et l’apparence.  Son village Amélie les bains sombre dans la pauvreté,  il y promet régulièrement un centre de Thermoludisme qui n’a d’existence que sur le papier, qu’il ressort régulièrement a chaque scrutin.    Jacques Cresta le député PS sortant de la 1ere circonscription, est en marche arrière avec le PS et en panne avec En Marche.  Sur la 2eme circonscription c’est Marie Pierre Sadourny la conseillère départementale et trésorière du PS66 qui devrait succéder a la tentative de conquête effectuée en 2012 par Mme Toussainte Calabrèse.  Sur la 3eme circonscription, Robert Olive qui a remplacé en tant que suppléant Mm Ségolène Neuville lors de son entrée au gouvernement en 2014 comme sous secrétaire d’état, rend la place a son ancienne titulaire qui y postule évidemment.

Candidatures à Droite

A l’UMP devenue Les Républicains, c’est très ‘démocratiquement’ et sans le moindre rire, que les investitures ont été présentées à Paris par le Président et le Secrétaire Départemental 66, a savoir François Lietta et Daniel Mach.  Résultat un sortant maintenu deux revenants de 2012, et une jeunette de plus de 70 ans, qui est depuis plus de 30 ans conseillère municipale de Perpignan.  Cette escadrille de ‘rénovateurs antiquaires’ devant illustrer l’image de dynamisme, de jeunesse, et  d’imagination, source du renouveau politique espéré par les électeurs.  Il faut également dire que Lietta est l’attaché parlementaire du député sortant Fernand Siré, et que Daniel Mach (ancien député) est lui même candidat et était encore il y à peu l’ attaché parlementaire du sénateur François Calvet, ex Président départemental de l’UMP.   Bien sur pas question de faire la moindre place à l’UDI,  lesquels par ailleurs, et en rétorsion auront leurs propres candidats.

Le PS 66 et Les Républicains 66 ont la même démarche pour les Législatives:

Des sortants peu crédibles ou des revenants battus en 2012, ayant tous montré une incapacité notoire a représenter efficacement le département et ses besoins d’économie et de dynamisme.

Comment osent ils nous présenter de pareils équipages  ?

Que faut il faire pour que ça change …. vraiment ?

Certes il y aura aussi les candidats FN qui eux ne s’alimentent du désespoir que provoque l’inaction des autres,  sans rien proposer d’autre que la simple critique . Ils ne proposent quant à eux aucune solution crédible ou efficace. Le FN s’alimente surtout de votes de désespoir, émis par des électeurs qui utilisent les bulletins des partis extrêmes comme signal d’alarme et de désespoir.

Faire reculer la précarité, le chômage, et tout le marasme social qui va avec sera la réponse que devront apporter les nouveaux élus, pour faire reculer le vote extrême.  Dans notre département les acteurs politiques de ces 20 dernières années ont déjà totalement échoué dans cette mission, et les partis extrémistes ont prospéré sur cette incapacité……..  Faut il continuer avec les « sortants » ou rappeler les « revenants »  ? ..

Alors pour que cela change « VRAIMENT » il faut changer les acteurs qui ont jusqu’ici représenté notre département au niveau national, qu’ils soient de droite ou de gauche, ils ont tous montré leur incapacité à faire évoluer notre situation bien qu’ils fassent alternativement partie de majorités qui se sont succédées au pouvoir.  Il faut choisir des représentant, plus jeunes, ayant une vision moderne et dynamique du monde et de l’économie tels qu’ils sont réellement.  Il serait bon qu’ils ne soient pas des politiciens carriéristes professionnels, et qu’ils aient une vision claire des évolutions nécessaires pour notre pays, mais aussi pour notre département en forte souffrance.

Pour cela : Sortons les sortants, et écartons les revenants.

Place aux Jeunes !  Il y en a ..  Notre avenir leur appartient

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s