Hier c’était la Déconfiture ……… Aujourd’hui c’est la Décomposition

Ce n’est pas du Parti Socialiste qu’il est question ici. Pour ce vieux parti son sort était réglé dés avant la Présidentielle.  Il possédait un Président sortant qui n’était même plus en situation de se présenter à un éventuel 2eme mandat, c’est tout dire.  Bref exit le PS ..

Ici il est question de son frère jumeau (mais de droite) l’UMP rebaptisé Les Républicains pour faire oublier Bygmalion.  Ce parti avec le PS se partagent en alternance la direction du pays depuis quarante ans.   Les Républicains ont subi un terrible échec aux Présidentielles qui semblait pourtant leur tendre les bras.  Et bien non !  cela ne s’est pas passé tout a fait comme prévu.  Il est vrai qu’ils n’ont pad eu le meilleur candidat;  ils l’avaient pourtant massivement choisi, et il s’est avéré a l’image de ce que tous les électeurs refusent de la politique de droite ou de gauche, c’est a dire, peu moral, vénal, n’ayant connu que la politique dans sa vie, et en ayant fait carrière exclusive en politique, bref un condensé de rejet.  Mais ce n’est pas seulement la ‘paleur’ de leur candidat qui a fait perdre la Présidentielle au parti Les Républicains.  C’est aussi que ce parti portait dés avant ce scrutin les stigmates de profondes divisions.  Quel lien y a t’il entre un Alain Juppé et un Wauquiez ?  Entre un Raffarin et un Ciotti ?   Bref l’artifice de la victoire qui arase les différences, n’a pu cette fois suffire a faire taire les profondes divisions.

Au soir de la Présidentielle c’était la déconfiture aux LR

Mais dans cette déconfiture, sous l’action du marionnettiste Sarkozy, un semblant de direction (artificielle) s’est reformé autour de Baroin l’éternel futur 1er ministre de tous les Présidents possibles, et de Wauquiez la conscience de la droitisation absolue. Cet attelage pour le moins ambigu a soi disant préparé un programme réformé en ratatinant le programme ex indispensable de Fillon et en lui donnant les couleurs démagogiques suffisantes pour essayer de sauver la maison LR aux législatives. cette tentative se heurte aujourd’hui à la réalité de la situation analysée par bon nombre de ‘Républicains’ conscients que le monde politique Français a changé de siècle en une semaine.  Un Emmanuel Macron, Président de 39 ans, sorti d’on ne sait ou, impose un reformatage de l’éventail politique national.  Et dans ce reformatage bon nombre de Républicains se situent bien plus proches de Macron que de Ciotti ou Wauquiez.

Aujourd’hui 17 Mai c’est la décomposition des LR

Si depuis le 7 Mai quelques voix se faisaient entendre, disant ne pas vouloir être de simples opposants systématiques au Président Macron, le 15 mai une vingtaine de Républicains signaient une réponse positive à considérer positivement la ‘main tendue’ par le nouveau Président.  Hier matin une trentaine de personnalités des Républicains disaient vouloir répondre positivement à cette ‘main tendue’ pour recomposer l’offre politique nationale.

Hier soir 16 mai ce même appel était déjà signé par 173 personnalités des Républicains.

Aujourd’hui 17 mai, après 15 heures et la présentation du nouveau gouvernement ce sera le « BIG BANG » qui va totalement emporter ringardiser ce qui restera de ce vieux parti, et qui sera bien plus proche de Marine Le Pen que de Macron.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s