A quoi sert un Député pour son territoire départemental ?

Soyons clairs, la mission première d’un député est de légiférer, d’élaborer les lois essentielles au fonctionnement démocratique du Pays.  C’est son rôle, et il le joue dans le cadre de l’assemblée nationale, dans le contexte politique qui en compose sa majorité.

Aujourd’hui après l’élection du Président MACRON et conformément à toutes les législatives qui ont suivi la présidentielle sous la 5eme République, la cohérence des électeurs donnera une majorité au mouvement En Marche pour permettre au Président Macron d’effectuer les réformes qu’attendent les électeurs.

L’autre mission d’un député, est de fédérer les énergies de son territoire pour porter en haut lieu, dans les sphères administratives du pays, les projets qui permettent a son territoire d’évoluer économiquement, et socialement.  Fédérer les projets, les idées, et  les dynamismes, dans une vrai vision de l’avenir du territoire qu’ils représentent.

Cette deuxième mission a semble t’il été passablement oubliée par nombre de candidats sortants ou sortis qui espèrent revenir tranquillement à nouveau siéger ‘pépéres’ sur les confortables fauteuils de l’assemblée nationale.  Leur bilan sur ce point est lamentable, ils n’ont pour certains à leur actif que quelques inaugurations de projets qu’ils n’ont même pas soutenu, ou quelques coupures de rubans de projets qu’ils ignoraient.  Quelle vision ont ils de l’économie a mettre en place dans notre département pour son avenir.  Un sénateur et son attaché parlementaire, ancien député lui même et aujourd’hui candidat , préconisent que le département devienne un couloir de transit entre le Sud et le Nord Européen. Avoir comme projet de devenir un « couloir » en dit long sur la vision de l’économie qu’ils préconisent, et sur leurs connaissances en matière économique.  D’autres souhaiteraient transformer l’agréable climat Roussillonnais en havre de retraite géant, pour retraités immigrés du Nord de la France, venant résider ici pour finir leur vie.  Soyons sérieux ces visions sont partielles et dévalorisantes pour un territoire Roussillonnais qui comme ses voisins du sud bénéficie du même climat, de la géographie, d’un terroir agricole fertile, tout ceci étant propice à la qualité de vie et à l’attractivité touristique, mais contrairement aux voisins du sud, notre territoire est un désert industriel.  Ce désert industriel est pour beaucoup à la base du déficit d’emplois dont souffre le département.  Cela n’a jamais été un souci pour les élus qui ont représenté au niveau national notre territoire ces 20 dernières années.

L’avenir du département des Pyrénées Orientales ne se fera qu’avec des élus ayant une nouvelle vision de son avenir économique, et la conviction, l’autorité,  le poids et les relais nécessaires pour la porter à Paris.  Les élus sortants, ou précédemment sortis, semblent bien peu qualifiés pour cela.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s