PO.66: Fin du système politique : « Thèse, Antithèse … Prothèse »

Depuis déjà plus de trente ans ce département est au mains de politiciens qui a la faveur des vagues nationales successives qui sanctionnent immanquablement les tenants du gouvernement sortant pour manque de résultat, accèdent aux sièges de sa représentation nationale.  Bien sur n’ayant comme argumentaire que ce que faisaient leur prédécesseur était nul et qu’eux feraient beaucoup mieux.

On a eu des vagues roses, des vagues bleues, mais aucun résultat probant pour le département.

Aujourd’hui c’est une révolution qu’a réussi a impulser le Président Macron dans l’approche politique des Français.  La raison n’est ni a gauche, ni a droite. Elle n’est pas forcément non plus au centre.  C’est de l’ensemble des bonnes volontés d’acteurs politiques qui se situaient sur les diverses composantes de l’ancien tableau, et de leur concertation pour un travail en commun que naitront les bonnes réformes dont a besoin le pays.

Bon nombre d’électeurs se contentaient d’exprimer leur refus de l’ancien clivage droite gauche, en utilisant un bulletin d’expression extrême, de droite ou de gauche. C’était une façon d’exprimer leur envie de voir exploser le système en place, plus que d’adhésion aux partis figurant sur ces bulletins.

Le deuxième tour de la Présidentielle à été significatif de cela qui a rassemblé sur Perpignan 60% d’électeurs derrière Emmanuel Macron.

La dynamique instituée par cette nouvelle offre politique, sortant du clivage irrationnel mais très utile a certains pour en utiliser la ‘clientèle’ ainsi agglomérée derrière des utopies ou des dogmatismes d’un autre temps, crée en quelques semaine un tsunami d’adhésion à cette nouvelle vision de faire avancer le Pays et bien sur tout particulièrement notre département qui en a bien besoin, lui qui est leader en chômage, en RSA, en misère sociale.

En Marche est l’offre politique qui permet à notre département de balayer les anciens représentants, incapables de transgresser leurs postures partisanes, n’ayant rien apporté de positif au département, et peu considérés au plan national.  En Marche c’est un renouveau générationnel, derrière le Président Macron qui étonne le monde entier, et qui séduit par sa méthode et son allant jusqu’à ses plus rudes adversaires.

Dernièrement l’ancien Président Sarkozy épaté par le début de mandat de son successeur, à même dit publiquement : « Macron c’est moi en plus jeune et en mieux » C’est aveux en forme d’auto-flatterie est très parlant de la révolution des mentalités politiques, et tout particulièrement dans notre département des Pyrénées Orientales ou les vieux politicards s’accrochent désespérément à leurs fauteuils ou sièges occupés ou déjà précédemment perdus, n’hésitant sur aucune méthode pour essayer de sauver leurs avantages.

Jusqu’ici de droite ou de gauche les Politiques Roussillonnais se satisfaisaient des vaguelettes successives qui les faisaient se remplacer tous les cinq ans, sans rien faire en attendant d’être a son tour remplacé aussi.  C’était la politique de la Thèse, Antithèse qui se terminait immanquablement par une prothèse, élue, servant de représentant inutile du territoire départemental à l’assemblée nationale.

Aujourd’hui les électeurs aspirent a être représentés par des élus compétents, actifs, ayant une vrai capacité a porter haut et fort le cri de désespoir que poussent les électeurs, au vu de l’état lamentable dans lequel les élus « prothèses inutiles » de l’ancien système ont contribué à abandonner le Roussillon.

Notre département n’a aucun besoin d’élus servant de prothèses inutiles au vieux système politique !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s