Il ne s’interesse pas à l’économie ………. Lui, il la connait ! ……….

Il faut sans doute remonter très loin dans l’histoire de France pour trouver un dirigeant qui ne fasse pas que s’intéresser à l’économie nationale, mais qui la connaisse de l’intérieur aussi bien que Macron. Peut être faut il remonter jusqu’à Colbert, c’est dire si c’est rare.

Le fait est qu’après Sarkozy et Hollande qui si intéressaient seulement, le gouvernement de Macron connaît l’économie, et pour cause, bon nombre de ministres en proviennent. Cela change beaucoup de comportements basiques, et en premier le simple fait de savoir que la puissance d’un pays se calcule d’abord sur sa puissance économique. La ou les réflexes des précédents ministres étaient strictement politiques et électoraux, la pratique à venir sera d’abord économique, pragmatique et efficace. Tout comme Colbert qui désirait que les manufactures Royales fassent la fortune de la France et des Français, Macron sait que la richesse de la France, celle qui permettra de donner du travail, du pouvoir d’achat et un avenir aux français, c’est son économie, ses entreprises, ses entrepreneurs.

Un parfum d’optimisme flotte sur la France.

Le monde économique sent ce phénomène, et un regain d’optimisme commence a flotter sur le monde économique. Dans une Europe dont les perspectives économiques sont au ‘beau fixe’ en 2017, avec 1,7% de croissance économique prévu, la France conserve un alignement de planètes remarquable à coordonner avec les réformes urgentes pour favoriser l’embellie.

Ne pas mettre la charrue avant les bœufs !

La longue séquence électorale que le pays vient de vivre, a dégagé l’ancien monde politique et placé un Président jeune et entreprenant, entouré d’une majorité lui permettant d’accomplir ce que jusqu’ici aucun gouvernement n’avait ni tenté ni osé penser, c’est a dire réformer en profondeur pour supprimer les raisons du blocage politique et économique national.  La large majorité qui lui a été donnée, est peut être inexpérimentée en politique, mais connaît l’économie et est en marche derrière le gouvernement, sans que le poids de frondeurs soit a craindre.  Le résultat du scrutin législatif est a lire au pire en supposant que les Français les plus sceptiques se sont dit : « je ne suis personnellement pas ‘En Marche’, mais je veux donner la chance pour que ça marche ».. Et après on jugera.

Ce message est passé et le Président et son gouvernement vont dés cet été, sans perdre de temps précieux, siéger dans une session extraordinaire pour réformer et faire avancer le pays sur la voie du progrès économique qui permet le progrès social.  C’est tout simplement ne pas mettre la charrue avant les bœufs, vieil adage que les chefs d’entreprise connaissent bien.

La croissance c’est de la confiance !

La perte de confiance provoque immanquablement la récession.  Macron le sait bien qui a vécu de l’intérieur ce phénomène dans le monde bancaire en 2008, ou la crise des ‘subprimes’ entrainait le monde dans la récession.  Pour remettre de la confiance dans le monde économique national, Macron et son gouvernement comptent sur la dynamique des réformes administratives, couplées a un alignement des planètes économiques qui est favorable avec un pétrole bas, des taux d’intérêt faibles, et un €uro stabilisé face au Dollar. Les premiers effets devraient être rapide et donner aux Français la preuve que la France est réellement En Marche, pour un avenir meilleur.  Certes la marche ne sera ni facile ni instantanée, mais le sens sera le bon et l’objectif sera visible par tous, donc accepté. Alors même ceux qui n’étaient pas En Marche comprendront qu’il faut marcher.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s