Bayrou, arroseur arrosé !

Proclamé docteur ès probité par le Premier ministre Edouard Philippe, le plus centriste des centristes de France, François Bayrou, a explosé en vol ministériel. Pas de pot pour le maire de Pau, dont le réel a fini par avoir la peau ! Mercredi 21 juin, l’éphémère ministre de la Justice a été contraint d’agir, car son image commençait à en prendre un sacré coup dans l’affaire du miini-détournement de fonds publics lié au financement du Modem. Il a expliqué son « choix » d’abandonner le gouvernement, seulement quatre mois après avoir formulé son offre de soutien actif au Président Macron. Fier, François Bayrou se refuse à évoquer une quelconque démission. Ministre de la Justice météorique, l’ancien leader de l’UDF quitte la vie politique nationale, probablement pour toujours. Prudent, il garde son « soutien », son « affection » et sa « fidélité » à Emmanuel Macron. Bayrou affirme être en capacité de pouvoir « aider mieux avec sa liberté de parole », c’est-à-dire à l’extérieur.
Ancien du monde politique, mainte fois candidat à la présidentielle, ambitieux Béarnais ex-juppéiste, François Bayrou était en réalité la seule incarnation du vieux monde au sein du gouvernement. Il faisait partie du cercle des Sarkozy, Hollande, Fillon, Dray, Copé, Valls et Ayrault, qui ont tenu le pouvoir à la fin du siècle dernier et espéraient le conquérir une nouvelle fois.
Bayrou dégagé, le souhait du Président de la Répûblique, Emmanuel Macron, semble prendre tout son sens : unir la droite et la gauche modérées. Cette configuration étant désormais accomplie, à quoi bon s’embarrasser de son théoricien en chef ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s