Le Congrès sur l’état de la France

Certains, toujours les mêmes, les jamais contents, critiquent et même boycottent le congrès qu’a convoqué à Versailles ce jour le Président Macron.

Pourquoi un Congrès ?  C’est d’abord la seule façon pour un Président de s’exprimer face a la représentation démocratique du pays, a savoir les élus de ses deux assemblées réunies ensemble, Parlement et Sénat.  Députés et Sénateurs le corps législatif réuni ensemble en congrès, c’est pas non plus une nouveauté. De Gaulle, Mitterrand, Sarkozy, Hollande ont déjà eu recours à cela.

Macron a convoqué le Congrès ce Lundi 3 juillet et cela pose problème à certains.  Les Mélenchonistes Insoumis.    Chez eux c’est un principe, ils s’opposent à tout systématiquement.   Certains PS qui craignent de devoir se compter, tellement leur nombre est ridicule, car il représente parfaitement le rejet électoral de leur dernier mandat.  Certains Les Républicains qui viendront en renâclant, façon « c’est inutile », d’autres y seront attentifs.  Il faut dire que Les Républicains vivent leurs dernières heures ensemble, tant leurs divisions internes sont profondes.  C’est donc une façon provisoire d’auto-coaguler momentanément leur hémorragie en semblant coaguler une opposition.

En France ce Congrès sera sans doute ritualisé par le Président, de façon à y exprimer sa vision, ses grandes orientations, ses objectifs et à fixer chaque année devant les deux chambres réunies un cap aux élus en charge de légiférer.  Cela n’a rien a voir avec le discours de politique générale, suivi d’un vote de confiance, que fera le lendemain le 1er ministre devant l’assemblée nationale. Lequel y expliquera dans les détails la mise en oeuvre, et les arbitrages qui vont permettre d’atteindre le cap fixé par le Président.  Nous revenons donc à une forme de conduite bi polaire de l’Etat. Le chef de l’Etat élu au suffrage universel est garant de la nation et fixe le cap à suivre, le Premier Ministre est le chef d’une majorité de députés, et il met en œuvre au quotidien les éléments qui permettent la gestion coordonnée du pays.

Les Etats Unis,  qui ont été une République avant la France ont également un système proche qui permet à leur Président de s’exprimer une fois par an dans un discours à la Nation.  La Grande Bretagne permet à sa Reine’ de faire à l’ouverture du parlement un discours au Royaume.  L’ Europe Unie voit également son président de la Commission Européenne, actuellement Jean-Claude Juncker, prononcer annuellement un discours sur l’état de l’Union devant les députés européens réunis à Strasbourg.    Tant d’autres pays prévoient cette disposition et y voient une articulation positive entre l’exécutif, et le législatif.

En France bien sur nous sommes le pays ou on sait couper les cheveux en quatre et trouver des poils aux œufs, alors dans le plus pur style de la vieille politique qu’ont très sévèrement mais très froidement exclu et renvoyé aux oubliettes les électeurs lors des derniers scrutins ‘Présidentiel et Législatif’  quelques vieux acteurs de vieux partis qui veulent survivre et qui n’ont pas encore compris que le monde politique national avait changé, continuent bêtement de s’opposer systématiquement à tout, histoire d’alimenter leur démagogie qui leur permet encore d’espérer un avenir et d’avoir une petite raison d’exister.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s