Le Pain et le Vin, version Vaticane.

La grande distribution et les produits bas de gamme viennent d’irriter les autorités du Vatican.

Pour les croyants catholiques, la transsubstantiation qui permet de transformer lors du rite de la messe le vin et le pain qui deviennent le corps et le sang du Christ, est polluée d’après le Vatican par des produits (vin et hostie) non conformes aux normes canoniques.

C’est particulièrement vrai pour les hostie, qui représente dans le rite le corps du christ, et dont la norme oblige que le pain soit azyme, c’est a dire sans levain, et de pur froment. En outre il doit être fabriqué par des personnes compétentes et intègres.  Les adjonctions d’autres produits tels, fruits, sucre ou miel constitue ‘un grave abus’. Seule dans de très faible proportions l’adjonction d’une autre céréale est tolérée.  Pour le Vin  la norme Vaticane rappelle qu’il doit provenir uniquement de raisin et les prêtres sont invités à bien le conserver pour éviter son oxydation.

Mais pourquoi ce rappel ?

C’est le système de distribution qui est en cause, les supermarchés et autres systèmes de vente sur internet commercialisent ces produits qui étaient ‘autrefois’ produits et commercialisés que par des communautés religieuses.

Le rite de la Messe est donc altéré dans sa pureté par la grande distribution.   Après avoir altéré le commerce de proximité, la santé des clients, et leur avoir pillé leurs économies.  Après avoir remplacé la messe hebdomadaire des croyants à la cathédrale, par la procession des Caddys aux supermarchés les week-ends, voila que les super hyper et autres temples sataniques de la consommation, s’attaquent à la pureté des produits du rite de la messe. Certains prêtres succombant parfois à y faire leurs achats de produits eucharistiques, sans un contrôle strict par pure ‘commodité d’achat…  Alléluia !

Satanas ! .  Le cardinal Robert Sarah, «ministre» du culte et des sacrements au Vatican, vient d’expédier aux évêques du monde entier une lettre circulaire dans laquelle il leur demande de s’assurer d’un «total respect» des normes canoniques de la part des producteurs de ces produits liés au rite de la messe. Le Vatican suggère même d’instaurer une haute autorité de contrôle dans chaque pays.

Les tolérances d’écarts au rite sont pieusement explicitées. Pour les personnes souhaitant communier mais qui sont allergiques au pain ou au vin fermenté, les évêques peuvent autoriser du moût de raisin ou des hosties à faible teneur en gluten, mais il est rappelé que le 100% sans gluten, n’est pas autorisé au motif que cela dénature la panification.  Petite ‘bizarrerie’ ou message subliminal,  le Vatican rappelle qu’il a décidé «que la matière eucharistique préparée avec des organismes génétiquement modifiés pouvait être considérée une matière valide»

Alors lors du pèlerinage hebdomadaire des Caddys, dans les grandes basiliques de la consommation que sont les hyper et supermarchés, les catholiques sont priés par le Vatican de respecter ses normes du rite de la transsubstantiation.

Saint AUCHAN,  Saint LECLERC, Saint CARREFOUR, Saint INTERMARCHE, Saint LIDL, Saint Super U, et tous vos apôtres, priez pour vos pauvres pécheurs consommateurs.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s