FN: Le séminaire de ‘Refondation’ ?

Le FN est en séminaire dit de ‘refondation’  Peut on  croire un seul instant que ce parti qui a réussi a devenir le parti représentant la droite au second tour de la Présidentielle, puisse changer en un séminaire.  Ce n’est pas un « changement » qui est en cours, mais une adaptation de présentation qui puisse permettre de conserver l’électorat Républicain qui faute de Fillon s’est laissé séduire aux Présidentielles et qui pourrait trouver au FN un parti de substitution.  Ce séminaire n’est rien de plus qu’un virage stratégique habile dont le FN pense qu’il peut lui permettre de conserver et de fidéliser cet électorat conservateur déboussolé par l’explosion des LR après le « Fillongate« ,  la Présidentielle imperdable perdue,  les Législatives pitoyables,  et le départ chez  « la Droite avec Macron » de bon nombre de ses jeunes ténors LR.   Tout cela à fini d’assécher cet ex parti de gouvernement de la droite libérale classique aujourd’hui en pleine errance faute d’avoir su se réformer à temps.   En bon stratèges le FN, s’autorise une séance d’auto-correction dont il espère tirer profit pour d’une part masquer l’épouvantable impression laissée par Marine Le Pen lors du débat du second tour, et pour lisser les aspérités qui gênent encore cette frange électorale de droite libérale qui leur a accordé leur voix, et leur a permis d’afficher le score de plus de 10 millions de bulletins le 7 Mai.

Mais ce séminaire de refondation est un choix difficile, car vouloir attirer et conserver les électeurs de la droite conservatrice et libérale Française, en les regroupant avec les électeurs de la droite souverainiste, étatiste, et encore constellée de quelques révisionnistes, est un exercice de grand écart qu’il est impossible d’ effectuer sans provoquer une fracture.   Cela explique ce séminaire ‘fumeux’, cherchant à évoquer plus qu’à décider,  histoire de faire semblant de changer de cap, sans sortir du sillon traditionnel du FN qui est essentiellement composé d’électeurs déjà fort différents, celui des anciennes régions industrielles impactées par la crise économique auxquels les gouvernements précédents n’ont pas trouvé de solution par inertie réformatrice, (Le Nord Pas de Calais et l’Est)   et l’autre électorat FN celui du Sud et du bassin Méditerranéen composé de personnes âgées souvent retraitées,  qui par le vote expriment un souci sécuritaire, et une allergie au phénomène migratoire qu’ils assimilent souvent à l’insécurité.   Il sera déjà fort difficile aux 8 députés FN,  5 du Nord pas de Calais, et 3 du Languedoc Roussillon, de tenir un discours identique, unitaire,  commun et cohérent face a ces électorats fort différents.  Mais l’exercice auquel s’attache le séminaire dit de refondation essayant d’adapter le discours a l’ex électorat des Républicains, devient extrêmement improbable sinon totalement irréaliste.

Le FN s’est fondé historiquement sur une idéologie et une rhétorique xénophobe, depuis toujours le clan Le Pen qui dirige à montré une hostilité viscérale à l’ Europe, faisant de l’Union Européenne et de l’Euro le bouc émissaire aux malheurs de la France. Ces deux fondements idéologiques ne peuvent être abandonnés au cours de ce séminaire au risque de fracturer le parti et de perdre le part historique de ses membres.  Alors un rideau de fumée sortira du séminaire, un semblant de solution bricolée pour permettre aux naïfs Républicains qui ont voté Marine faute de pouvoir voter Fillon, de persévérer dans cette errance.

Ne nous trompons pas, Le FN est et demeurera incompatible avec l’Europe, et avec le redressement économique de la France.   Il est ainsi à cause de sa structure idéologique inamovible. C’est une illusion dangereuse que de croire qu’il peut se transformer en grand parti de Droite Dure pragmatique et de gouvernement par un simple séminaire de refondation..

Il y a bien toujours deux droites en France.   Le FN, droite extrême, dure, souverainiste, étatiste et souvent révisionniste .  Et une droite de gouvernement,  libérale et conservatrice, à reconstituer,  issue des LR,  et partagée entre les ‘constructifs’ qui essaient de réformer la France avec Macron pour ne pas laisser prospérer  le sentiment d’abandon et les inégalités des territoires sur lequel le FN prospère,   et ceux qui aux LR courent encore bêtement après un électorat qui leur glisse entre les doigts au profit du FN.

Les Républicains est un ‘vieux parti’,  aux mains de ‘vieux élus’. Il à besoin de se refonder sur de vraies valeurs à la fois historiques et pragmatiques.

Le FN quant à lui continue de masquer sa réalité derrière des rideaux de fumée qu’il appelle aujourd’hui séminaire de refondation.  Une stratégie d’attrape tout, qui jusqu’ici lui a réussi ….. Mais seulement jusqu’ ici  !

A charge pour le nouveau Président et à la nouvelle majorité, certes fort diverse et composite, et au gouvernement, de supprimer le ferment sur lequel prospère le danger FN pour la France.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s