L’Ânerie du jour, par le Bourricot

Journaliste est un métier difficile, surtout l’été.  Les Français sont en vacances, peu réactifs aux ‘nouvelles’ et pourtant il faut remplir les pages qui restent entre les publicités.  Alors parfois, certains se lâchent, et font soit de l’humour au 6eme degré, soit plus probablement de l’humour involontaire dû à la chaleur.

Tous le titres sont touchés par ce phénomène.  En ce moment que voulez vous raconter aux lecteurs ? ….  Macron ? ils l’ont élu de préférence à ceux qui le critiquent aujourd’hui, alors leurs jérémiades ne les intéressent pas..  Les incendies estivaux ?  Cela fait partie comme chaque année du décor des vacances dans le midi, rien de nouveau, les mêmes mégots, les mêmes Canadairs, les mêmes pompiers…  Le Tour de France ? Il vient de finir, et de toute façon on connaît le podium avant même qu’il ne commence,  seuls les vainqueurs d’étapes peuvent changer…  Alors de quoi voulez vous que les scribouillards écrivent entre les pages de publicité des hypermarchés ?

L’indépendant a trouvé une solution originale, qui peut aiguiser l’appétit de lecture des ‘survivants’ du réseaux routier des Pyrénées Orientales.   Mis en Une le titre est alléchant et peut être interprété avec soulagement par le lecteur…        Deux morts par mois, cela peut devenir 6 par trimestre, 24 par an, ou même diminuer à 1 seul  par quinzaine et éventuellement, en pinaillant, un blessé, certes très grave avec un diagnostic inquiétant, par semaine.   A vous d’imaginer votre propres lecture.   N’oubliez pas en dernière page … la Météo …

Et bien sur attention au volant !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s